Avantages à l'achat d'un bien immobilier ancien

20 mai 2019

Même si l'immobilier ancien reste très attractif, par le prix de vente notamment mais aussi parce que ces biens se situent souvent au cœur de centres historiques ou de zones d'habitats traditionnelles, acheter un logement ancien peux poser quelques questions par rapport à acquérir un bien neuf ou investir dans un programme immobilier. Nous allons tacher d'y répondre aux mieux dans cet article, et vous proposer une définition simple point par point, pour démontrer que ce type de bien offre de nombreux avantages et donne droit à certaines aides, même si il faut bien sur faire quelques vérifications avant de fixer son choix.

Qu'est ce qu'un logement ancien ?


En premier lieu la définition ou classement en logement ancien peut aussi bien concerner une maison qu’un studio situé dans un immeuble.
Il doit s'agir d'un bien immobilier construit il y a plus de 5 ans et quelle que soit la date de sa construction un logement ancien doit avoir fait l’objet d’une mutation, c'est à dire un transfert de propriété, qui peut avoir lieu à la suite d’une vente, d’une donation ou encore d’une succession. D'un point de vue fiscal fiscal si un logement a déjà été vendu une fois ou occupé une fois, il est alors automatiquement considéré comme un logement ancien.

Quels frais de notaire ?


Une des premières caractéristiques d'un logement ancien est qu'il bénéficie de frais de notaire spécifiques, en effet ils sont fixés à 7-8 % du prix de vente du bien. Le montant des frais est fonction du type de bien dont il s’agit (maison ou appartement), et de sa situation départementale, entre aussi en compte le type d’emprunt de l'acheteur. Ces frais de notaire sont essentiellement constitués de droits de mutation, qui représentent à eux seuls 5,09 ou 5,80 % du prix de vente selon le département. La rémunération du notaire, quant à elle, ne représente que 1 % du prix de vente en moyenne. Les émoluments du notaire sont en effet encadrés par un barème fixé par l’État.

Quelles vérifications faire ?

Si vous souhaitez acquérir un bien immobilier ancien, il faut plus encore que pour un bien neuf procéder à toutes les vérifications habituelles. Pour commencer, un logement ancien ne signifie pas qu’il tombe en ruine. Même si l'attractivité d'un prix bas est forte il faut être prudent pour ne pas avoir à dépenser plus en futurs travaux. Un logement ancien a par définition été bâtit il y a quelques années, c'est pourquoi il est naturel de contrôler sa bonne santé générale. Les cloisons sont-elles saines ? Pas de fuite dans la toiture ou les combles ? Est ce que les normes électriques ou thermiques sont respectées ? De quelle qualité sont les moyens de chauffage et la plomberie ? Est ce que le logement dispose de fenêtres et menuiseries en bon état ? Jeter un œil sur le DPE dans son intégralité reste aussi souhaitable afin de s'assurer de l’état des installations.

Les avantages de l’achat d’un logement ancien ?

Acheter un logement ancien comporte plusieurs avantages, sans surprise il concerne le plus grand volume des transactions. Le premier avantage d’un logement ancien, c’est que vous pouvez le visiter complétement à la différence d'un logement neuf que vous ne voyez que sur papier jusqu'à la livraison. Ce qui permet à l'acheteur de penser chaque piece, les volumes, la circulation et la lumière. Avec un effort de décoration appropriée grace au homestaging l'acquéreur peut s'imaginer dans les murs. En autre avantage c'est le choix plus large de l'offre, les logements anciens ont étés construits à différentes époques, dans différents quartiers et offre une variété de situation et le charme de la vieille pierre. Enfin, bien sur l’ancien permet de bénéficier de prix à la baisse : en comparaison à surface et situation équivalentes peut représenter 20 à 30 % en moyenne. Pour finir un logement ancien peut voir sa valeur augmenter plus rapidement si le site est attractif du fait de la rareté.

De quelles aides peut on bénéficier ?


Si vous souhaitez acheter un logement ancien, il est bon de savoir que vous pouvez bénéficier de certaines aides et financements pour votre achat : Vous pouvez souscrire un PTZ (Prêt à Taux Zéro) qui s’adresse aux primo-accédants qui acquièrent leur résidence principale, si le logement se situe dans une zone éligible. Ce prêt sans intérêt est accordé pour l’acquisition d’un logement ancien du parc social ou avec des travaux d’amélioration, pour un minimum de 25 % du coût total de l’opération. Le Prêt d’épargne logement est ouvert aux personnes qui ont souscris à un CEL ou un PEL. L’épargne permet de financer l’achat de votre logement ancien, dans le cadre d'un crédit immobilier bonifié. Le prêt conventionné comme son nom l'indique est accordé par une banque conventionnée par l’État, sans condition de ressources. Il peut couvrir entièrement le prix d’achat et autorise l’APL (aide personnalisée au logement). Le prêt action logement aide au financement du projet d'acquisition d’une résidence principale dans le cas d'un premier achat. Il est accordé sous conditions de ressources et permet d’acheter un logement ancien avec certaines conditions. Le PAS (prêt accession sociale), s’adresse aux ménages aux ressources plus modestes qui souhaitent acheter leur résidence principale. Il s’agit d’un prêt dont le taux est fixé par l’État, qui peut financer l'intégralité du prix de vente et qui permet lui aussi de bénéficier de l’APL.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visite du site.

En savoir plus Fermer